Quels leviers d'acquisition choisir pour son e-commerce ?

Lorsque se pose la question de développer la visibilité d’une activité web, viennent un certain nombre d’interrogations sur les canaux d’acquisition à privilégier. Les problématiques de volume de trafic, mais aussi de conversion et d’image de marque doivent être prise en compte afin d’obtenir un ROI satisfaisant.

Malgré les pièges qui existent lorsque l’on décide d’investir sur tel ou tel levier d’acquisition, malgré les dépenses et le temps à investir, le potentiel est toujours là. En effet, le e-commerce se porte très bien. Les français, particulièrement, plébiscitent cette méthode de consommation et sont les troisièmes plus gros acheteurs européens sur internet.

Voici  donc quelques conseils pour vous retrouver dans la jungle des outils de génération de trafic et profiter du potentiel offert par chacun d’entres eux.

Les réseaux sociaux

Les réseaux sociaux ont longtemps bénéficié d’une image très positive aux yeux des annonceurs. Il est vrai que les coûts d’entrée y sont nuls : toute marque peut se créer une page facebook ou un compte twitter. En revanche, le chemin avant un ROI satisfaisant est long.

Cela est du à la spécificité du levier lui-même : les réseaux sociaux ont pour objectif la construction de communautés. Ainsi, avant de générer du trafic sur votre site de vente, il va falloir mettre en œuvre toutes les actions nécessaires à la structuration de votre communauté de clients potentiels. Il y a donc un gros travail d’animation et de fidélisation à prévoir. L’image de marque peut également souffrir d’une mauvaise gestion de ce type d’outil : en effet, les réseaux sociaux sont la tribune d’expression d’individus plus ou moins bien intentionnés qui peuvent volontairement décrédibiliser telle ou telle marque.

Si vos communautés sont bien gérées, néanmoins, il est possible de solidifier votre base de client et de les transformer en promoteurs, ce qui augmentera votre visibilité sans coûts supplémentaires et à long terme, vos ventes.

Le référencement naturel

Le référencement naturel fait BEAUCOUP parler de lui ces derniers temps. En effet, beaucoup d’annonceurs pensent qu’il s’agit, à l’instar des réseaux sociaux, d’un levier d’acquisition gratuit. Il n’en est rien.

Le mythe du « SEO zéro euros » s’estompe. En effet aujourd’hui, Avoir une stratégie de référencement naturel efficace est extrêmement chronophage et peut se révéler couteux. Première dépense à prendre en compte : les outils de mesure. En effet, les moteurs de recherche ne donnent jamais des données exploitables quand in s’agit de la performance SEO des sites web. Il est donc nécessaire de faire intervenir des logiciels tiers dont le rôle est de fournir des données SEO. Ces outils, quand ils sont efficaces, ne sont pas gratuits.

Par ailleurs, la notoriété vis-à-vis des moteurs de recherche se construit également grâce à l’initiation de partenariats qui sont, eux aussi des sources de dépense non négligeables.

Néanmoins, avant de parler de cette étape de construction de réputation, beaucoup de choses peuvent être accomplies en référencement naturel  au moment du développement du site de l’annonceur. Chaque CMS, qu’il s’agisse de WordPress, Magento ou même Prestashop, dispose de réglages très particuliers à mettre en place pour satisfaire aux pré-requis des moteurs de recherche. Le mieux est donc de réfléchir cette étape en amont en faisant appel à une agence avec des connaissances en SEO. Certaines agences spécialistes de Magento par exemple, connaissent les bonne pratiques SEO sur ce CMS et peuvent apporter un soutien important au début d’une activité

Les liens sponsorisés

Il existe un nombre très important de plateformes qui proposent des services de liens sponsorisés. Le principe est simple : l’annonceur rémunère la plateforme au nombre de fois qu’un internaute clique vers les liens commercial proposé. Le service de liens sponsorisés le plus connu est certainement Google Adwords.

Le risque potentiel qui existe dans l’utilisation de ce levier est la dépense incontrôlée. En effet, la plupart des plateformes demandent une connexion directe avec la carte de paiement de l’annonceur. Tant que la campagne de liens sponsorisés fonctionne, les dépensent s’accumulent. Si un contrôle rigoureux et régulier n’est pas mis en place, la perte financière peut être énorme, cela peut notamment impacter très négativement la marge d’une entreprise et menacer sa rentabilité.

Pour autant, lorsque ce type de levier est correctement activé, il peut se révéler très intéressant. En effet il offre une mesure très précise du retour sur investissement, il ne nécessite pas de temporalité (la présence n’est déterminé presqu’uniquement par le montant dépensé) et il offre une grande flexibilité.